Fascination
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Edward Cullen [U.C]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Cullen
So attractive... You, a vampire ? It can't be !
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Edward Cullen [U.C]   Mar 30 Sep - 20:09

*Identité*


Prénom : Edward

Nom : Cullen

Âge : Dix-sept ans d'apparence... Ô sublime et divine apparence...

Âge réel : Né en 1901, Edward affiche clairement et sans honte ses cent et quelques années bien frappées. N'a-t-il pas le visage ravissant d'un jouvenceau à peine adulte, malgré la maturité et un long vécu qui se lisent dans ses yeux ?

Statut : "Buveur de sang !" lui cracherait Jacob à la figure avec un mépris souverain. Edward (et Bella, qui ne supporte pas de voir son amour insulté) préfère le terme de vampire. C'est plus correct, tout de même.

Famille : Vous voulez laquelle ? Les Masen ou les Cullen ?

Eh oui, les histoires de famille d'Edward sont un peu compliquées. A l'origine, le jeune homme s'appelait, non pas Cullen, mais Masen. Je pense que vous avez tous compris pourquoi.
Transformé en vampire alors que son père était mort depuis longtemps et que sa mère et lui-même étaient en train d'expirer pour la même raison, Edward resta avec son compagnon de fortune ou d'infortune, c'est à vous de voir. Ils se contentèrent de vivre cachés au début, mais lorsque Carlisle trouva son aimée et voulut se marier, il fallait bien trouver une histoire pour justifier qu'ils vivent tous les trois ensemble. Surtout que notre siècle n'est plus tout à fait le même qu'à l'époque où Edward était encore humain. Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici, quand quelqu'un ne figure pas dans les listes des habitants d'un pays alors qu'il vit normalement, va au lycée, travaille et plus, ça fait désordre. C'est donc ainsi qu'Edward Masen devint Edward Cullen.
Esmée et Carlisle ne sont pas les seuls à faire partie de sa famille, loin s'en faut. Le jeune homme a également une tripotée de frères et sœurs. Quatre, pour être exact. Deux garçons et deux filles, que la vie est bien faite ! Mais malheureusement, on ne peut pas les déclarer à la fois frères et sœurs et mariés à l'état civil. Nouveau subterfuge des Cullen : se scinder en deux familles. A partir de maintenant, Alice, Emmett et Edward sont frères et sœurs, les premiers adoptés par Carlisle et Esmée. Rosalie et Jasper sont jumeaux, et ont pris le nom de jeune fille de leur mère adoptive, Hale, afin de se différencier de leurs fiancé(e)s respectif(ve)s. Il n'y avait qu'Edward qui ne posait pas de problème : il pouvait bien s'appeler Cullen, Hale, Washington ou Roosevelt, célibataire endurci, il s'en moquait. Si bien qu'à présent, pour tous, Carlisle et Esmée étaient le couple en mal d'enfants qui avaient adopté une fratrie et deux jumeaux. Coup de bol pour ces enfants déracinés, ces cinq-là s'étaient tout de suite bien entendus, et des couples s'étaient formés. N'est-ce pas une merveilleuse histoire pour un conte de fées ?
Mais nous ne sommes pas dans un conte de fées, et les apparences sont souvent trompeuses. Alors, même si la véritable version est encore plus difficile à croire que celle adoptée (aha...) par les humains, il semble juste de la raconter.
En réalité, Carlisle errait seul depuis longtemps et voulait trouver un compagnon depuis un certain nombre d'année lorsqu'Edward lui tomba sous la main. Répugnant à l'idée de briser un humain de sa vie, le médecin n'eut pas d'états d'âme - hormis celui de le faire peut-être souffrir inutilement - à transformer le jeune Masen qui agonisait d'une grippe espagnole. Il ne lui retirait pas sa vie ainsi, il la lui sauvait. C'est ainsi que la fratrie Cullen s'instaura, une fratrie qui était végétarienne, Carlisle le signifia de suite à Edward. La troisième arrivante fut, comme de juste, Esmée : belle humaine déchirée qui avait tenté de mettre fin à ses jours. Carlisle refusa catégoriquement qu'il en soit ainsi. C'est avec l'arrivée d'Esmée que les Cullen devinrent ce qui ressemblait le plus à une famille. Ce fut ensuite au tour d'Emmett, puis de Rosalie, Rosalie retrouvée détruite par son fiancé et qui séduisit le garçon bourru même dans son état lamentable. La malheureuse jeune fille est d'ailleurs la seule à ne pas du tout aimer sa condition de vampire... Elle se languit après son mariage, ses enfants, et même sa vieillesse ! Carlisle - bien qu'elle l'adore - lui a retiré tout cela en la mordant... Et Emmett en le lui demandant, bien qu'il lui apporte un peu de réconfort dans sa nouvelle condition. Mais elle aurait tellement préféré être avec lui tout en étant humaine !
Alice et Jasper les rejoignirent plus tard, guidés par les visions d'Alice. Encore heureux, car sinon, qui sait quel vampire sanguinaire Jasper serait devenu ? C'est ainsi que se forma réellement la famille Cullen, telle que nous la connaissons aujourd'hui...
Et, pourquoi pas... Elle pourrait bientôt s'agrandir d'un membre, non ?



*Physique*


Yeux : Ô combien divins sont les yeux d'Edward ! Il faut bien avouer qu'ils étaient exceptionnels même avant sa transformation. D'un vert brillant, pour ne pas dire étincelant, n'importe qui aurait voulu se perdre dans cet océan s'il n'avait pas été dissimulé par la crasse de semaines passées sans pouvoir se lever, et assombri par les immenses cernes que causait la fatigue de la maladie. Maintenant, ses yeux sont semblables à tout autre vampires, bien qu'il y ait des nuances différentes pour chacun d'entre eux. Le regard d'Edward est ambre-or quand il vient de boire, en revanche, s'il a soif, ses prunelles deviennent d'un noir ardent et effrayant. Le jeune homme a la faculté de séduire en un clin d'œil les humains en les regardant dans les yeux, ou en parlant de sa douce voix de ténor. Mais il faut bien avouer que s'il est plus puissant chez Edward, ce don se généralise chez tous les vampires. Qui pourrait résister à ces créatures exquises ?

Cheveux : En revanche, les cheveux d'Edward sont restés quasiment les même - enfin, avec un surplus de beauté, naturellement, mais comme cela se produit partout, est-il vraiment utile de le préciser ? Avant, ils étaient châtain, avec des reflets bronze. Maintenant, ils sont vraiment bronze, brillants, d'une couleur à rendre jalouse n'importe quelle fille soucieuse de sa coiffure. Avants, ils étaient plats. Maintenant, ils ont un beau volume, légèrement ondulés, bref, à se pâmer. Avant, chose due à ses mauvaises conditions de vie, ils étaient gras, ternes, sales. Maintenant, ils sont d'une brillance exceptionnelle, toujours propres (bien qu'Edward ne soit pas ce qu'on pourrait appeler... prétentieux, il adore ses nouveaux cheveux et en prend un soin tout particulier...) et... Bon, de toute façon, à quoi bon continuer ? Edward Cullen est un vampire, ça ne sert a rien de décrire ses yeux ses cheveux ses oreilles, il n'y a qu'un mot à dire : Edward Cullen est BEAU.

Façon de s'habiller : C'est qu'il est vieux d'un siècle, le p'tit bonhomme ! Alors, même si naturellement Edward s'est adapté peu ou prou au style vestimentaire d'aujourd'hui, il ne met jamais de veste de survêtement ou de pull informe. Pire : les jeans. Encore qu'il s'y est fait, petit à petit, mais le jeune homme a en horreur les baggys informes qui laissent voir le caleçon ! Un jean peut être élégant, il suffit juste de le doter d'une ceinture et de ne pas lui déchirer les genoux ou l'ourlet... Est-ce si compliqué ? Parfois, il a bien l'impression que oui.
Quoi qu'il en soit, il évite quand même ce tissu qui lui irrite la peau - bien que ce soit purement psychologique, mais c'est ainsi : il ne se fera jamais à cette matière spécieuse ! Le plus souvent, il porte une chemise sobre, blanche ou noire, bien qu'il évite cette dernière couleur : cela fait beaucoup trop ressortir sa pâleur surnaturelle. Assorti avec, un pantalon de toile, ou, plus rarement, de soie - généralement, il est quand même forcé par Alice. Blanc, beige, ou noir, en bas, cela se voit moins. Il se coiffe sobrement, une main passée dans les cheveux après un rapide démêlage lui suffit. Surtout pas de gel, cela pourrait les abîmer ! Parfois, il pousse le zèle jusqu'à mettre une cravate, mais c'est plutôt rare. Ce bout de tissu qui pendouille l'exaspère profondément. Quant aux chaussures, de simples tennis de toile ou des chaussures de ville d'un noir brillant, tout dépend de son humeur du moment. Bref, même si Edward se fond facilement dans la masse, il faut bien avouer qu'il est très élégant pour un éternel adolescent... Ha, ha.


Signes particuliers : Sa pâleur... Sa beauté extraordinaire... Le changement de couleur de ses yeux, également. Sa peau, si froide, si froide... faite de diamants, joyaux visibles à la pleine lumière du soleil... Est-il besoin d'en dire plus ? Edward Cullen est un vampire, tout simplement...

Taille : Sa taille précise, le jeune homme ne la connaît pas. Et il s'en fiche un peu. Il a légèrement grandi durant sa transformation, ça, il l'a remarqué, mais après... Croyez-vous qu'il y avait des toises à tous les coins de rue il y a un siècle ? Et Edward ne voit pas l'intérêt de connaître sa taille. Un ordre de grandeur ? Il doit mesurer entre un mètre soixante-quinze et un mètre quatre-vingt-cinq. Il fait une bonne tête de plus que Bella en tout cas. Ca lui plaît bien, d'ailleurs, de pouvoir jouer les grands protecteurs... surtout quand on connaît leur situation ironique... A savoir qu'il est lui-même le plus grand danger contre lequel il doit la protéger !

Le reste : Edward se tient toujours extrêment droit. Dur comme la pierre, si l'on ne connaissait pas son état d'esprit, on pourrait croire facilement à une attitude raide et snob, mais ce n'est pas du tout le cas, c'est tout simplement dû à son statut de vampire... Faire semblant de se trémousser, croiser les jambes, cligner des yeux, soit, mais de là à s'avachir sur une table ou une chaise comme tous ces stupides adolescents qui se bousillent le dos, non merci ! Quand il marche, ses bras se mouvent légèrement, mais il lui arrive d'oublier et dans ces cas-là, tous les élèves le regarderont passer avec des yeux ronds, tant on a l'impression, d'un point de vue humain, qu'il marche avec un balai dans le... euh... qu'une statue s'est soudainement animée et détachée de son socle pour traverser la ville de Forks. Mais en règle générale, quand il pense (et depuis un siècle, il a pris l'automatisme) à frémir à la manière des êtres vivants, Edward paraît simplement... très noble.


*Psychologie*


Caractère : Retenu. Hum. Comment expliquer cela. Disons qu'en fait, tout le monde aura fini par le comprendre, Edward risque légèrement d'écorcher vif sa petite amie chaque fois qu'il se tient à moins de dix mètres d'elle. Alors, imaginez lorsqu'il l'embrasse, lorsqu'il la frôle, lorsqu'il lui touche... le bras ou le visage, bande de eprvers, c'est un véritable calvaire ! Pensez-vous seulement à ce qui pourrait arriver si

Qualités :

Défauts :

Comment il se comporte avec les autres :

Valeurs :


*Un peu d'histoire*


Lieu de naissance :

Passé :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Edward Cullen [U.C]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» Twilight Obsession
» Edward Cullen [Gryffy]
» le portable d'Edward Cullen
» [Fe] Panique au Comic Con - Evénement #39

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination :: .:| Avant tout |:. :: Présentations-
Sauter vers: